« Courage et engagement » ... Un automobiliste force un barrage et tue une gendarme !

Lot-et-Garonne : Il fonce sur les forces de l’ordre et tue une gendarme de 25 ans

Le conducteur a d'abord refusé de s'arrêter à un premier contrôle, puis a foncé sur un second barrage où il a heurté violemment la gendarme

Une gendarme de 25 ans a été percutée par un automobiliste samedi soir.
Le suspect a voulu forcer un barrage des forces de l'ordre.
Touchée aux jambes, la jeune femme a succombé à ses blessures.
L'automobiliste, déjà connu des services de police et de gendarmerie, a été placé en garde à vue.


Il était presque 21 h samedi soir, lorsqu’un automobiliste qui circulait sur la départementale 813 sur la commune de Port-Sainte-Marie (Lot-et-Garonne), a refusé de s’arrêter à un contrôle de gendarmerie.

Fonçant sur les forces de l’ordre, il a percuté une gendarme de 25 ans au niveau des membres inférieurs, rapporte Sud Ouest. Grièvement blessée aux jambes, la jeune femme a succombé à ses blessures peu de temps après. Arrêté après le drame, le suspect a été placé en garde à vue à la gendarmerie d’Agen.

Le suspect déjà connu des services de police et de gendarmerie

Le conducteur aurait d'abord refusé de s'arrêter à un premier contrôle de la gendarmerie à Colayrac, tout près d'Agen, vers 20 h 50, a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué dimanche matin. Signalé aux forces de l'ordre, l'homme a ensuite fait « demi-tour devant un barrage tenu par la police ».

La gendarmerie a alors mis en place « un dispositif d'interception » à Port Sainte-Marie. Face à ce contrôle, le conducteur « refuse à nouveau de s'arrêter, fait un écart pour éviter la herse déployée et quitte la chaussée », puis « heurte violemment » la gendarme, selon le communiqué. « Très grièvement blessée », elle est décédée malgré l'intervention des secours.

L'individu, rapidement interpellé, est déjà connu des services de police et de gendarmerie pour des délits liés aux stupéfiants selon une source proche du dossier.

 

« Courage » et « engagement »

Dans un communiqué diffusé ce dimanche, les ministres de l’Intérieur Christophe Castaner et Laurent Nunez ont exprimé leur « soutien » aux forces de l’ordre : « Ils saluent leur courage et leur engagement quotidiens. Les circonstances tragiques de ce décès rappellent, une nouvelle fois, les dangers et les risques auxquels sont exposés les gendarmes et les policiers dans l’exécution de leurs missions », précise le document.

Le parquet a prévu de communiquer plus en détail dimanche soir sur les circonstances du décès. La jeune femme fait partie de la brigade de gendarmerie d'Aiguillon, commune proche de Port-Sainte-Marie, a indiqué à l'AFP Stéphanie Rabat, substitute du procureur de la République d'Agen.

Sur sa page Facebook, la gendarmerie du Lot-et-Garonne s'est dite « meurtrie » par le « décès en service » d'une « camarade » et a exprimé sa « profonde émotion à l'endroit de la famille, des proches et de nos camarades du Lot-et-Garonne frappés durement en ces terribles circonstances ».

Ancienne judokate de haut niveau

Mélanie Lemée, était une ancienne judokate de haut niveau, deux fois sacrée championne de France militaire dans sa catégorie (2016, 2017).

Selon la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), il s'agit du deuxième gendarme mort dans l'exercice de ses fonctions cette année. L'an dernier, six avaient perdu la vie dans le cadre professionnel.

Source : 20minutes.fr / AFP

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.


* * *

Commentaires

1. Le lundi, juillet 6 2020, 16:38 par HB

Hommage à cette jolie et courageuse jeune femme au service de la défense du droit et dans la Nation.
Condoléance sincères à la famille. HB

2. Le lundi, juillet 6 2020, 16:44 par SB

Toutes mes pensées vont vers cette jeune Gendarmette et sa famille.
Encore une crapule qui sera dehors d’ici 4 ou 5 ans, alors que la victime l’est à perpétuité !

3. Le mardi, juillet 7 2020, 08:27 par ange

En souhaitant que le nouveau ministre de l’intérieur prenne des mesures plus fermes que le précédent…également pour le nouveau ministre de la justice.

Impensable de nos jours que de tels faits se passent sur notre territoire….

Il y à quelques années de cela, mon ami Jean-Marie motard de la gendarmerie fus lui-même fauché par un automobiliste au bord de la route….résultat ; jambes-genoux-bassin en piteux état….et de sérieuses complications jusqu’à la fin de ces jours.

Certains diront qu’ils sont payées pour-çà et qu’ils ont fait un chois.

Toujours est ‘il, que ferions-nous sans eux ? peut être qu’il y à le bon coté de l’emploi, il y à surtout le plus dangereux et pas des moindres !!!

Notre maréchaussée ne compte pas les heures de travail qu’ils font au détriment de la vie familiale, pour nous sécurisés au max.

J’adresse mes condoléances à la famille, à l’ensemble des militaires qui sont rémunérés pour faire un travail et n’on pas pour se faire tués comme un chien par des abrutis notoires.

4. Le mardi, juillet 7 2020, 08:35 par geneviéve

Je souhaiterais que monsieur Mélenchon, Samia ghali, monsieur martinez CGT s’indigne, condamne et manifeste au scandale.
Condoléances à la famille de cette petite…qu’elle repose en paix.

5. Le mardi, juillet 7 2020, 08:51 par mataf83

Aujourd’hui les gens se font tués pour un simple billet d’euros, se font tués gratuitement.
Espérons monsieur le nouveau ministre de la justice que la sanction sera lourde et que le corbeau qui le défendra n’est aucune influence sur les jurés pour qu’il fasse sont plein temps en prison.
Cet homme n’a aucune excuse…il est un assisté pour le pays & un drogué et qui plus est ; un voyou.
Sincères condoléances à la famille de cette jeune femme.

6. Le mardi, juillet 7 2020, 13:35 par célou

Il y à aussi le chauffeur de bus de Bayonne qui se trouve entre la vie et la mort.
Courage , espoir pour la famille du machiniste bayonnais.

7. Le mardi, juillet 7 2020, 14:06 par darmon

C’EST CETTE BELLE FRANCE QU’ON AIME…. !
Reste de savoir quand les français s'éveilleront et commenceront à comprendre dans quel système nous vivons.
Si vous trouvez que la situation est normale oubliez mon propos en terminant que nous sommes les larbins des salopards et le gouvernement les cautionnes tous par trop de délicatesse.

8. Le mardi, juillet 7 2020, 14:18 par Danielle

TOUT A FAIT D'ACCORD .....Soutien aux forces de police et à tous ceux qui travaille dans les fonctions puniques….les dangers sont omis présent partout.
Le responsable de l’accident qui à tué cette militaire, conduisait sans permis et sous l’emprise de stupéfiant.
Il à pris des responsabilités assassine…qu’il paie.
Courage aux siens…..pas facile.

9. Le mardi, juillet 7 2020, 14:56 par Alex

+1 avec Ange Geneviève.
On verra bien...L'espoir fait vivre !

10. Le mardi, juillet 7 2020, 15:24 par djimil

Nos dirigeants ne souhaitent pas faire de vague….ils sont depuis plusieurs années devenus des moutons et nos forces de polices ont les mains liées….honte aux responsables hiérarchiques des F de P qui s’enfonce dans le mutisme total….ils sont incapables de défendre les hommes et femmes qu’ils dirigent.

11. Le mardi, juillet 7 2020, 16:00 par ange

Bonjour Alex,

Tu as raison de le dire que l’espoir fait vivre…le changement ? il y à des années que je l’attends et je ne suis pas le seul…..à ce jour tu remplace Pierre pour mettre Paul, le résultat est le même.

Les effectifs de la gendarmerie compte environ plus de100.000 personnels tous confondus….est de 145.000 pour la police nationale …chez les deux entités il y à ceux qui vont au turbain –terrain, les administratifs, ceux de la recherche scientifique et les glandeurs qui prennent du grade et les honneurs sur le compte des subalternes. (comme partout ailleurs).

Nos dirigeants ne souhaitent pas faire de vague…problèmes à eux..Tout est question d’électorat.

La hiérarchie de la police et de la gendarmerie sont des gens assermentés…en aucun cas ils ne doivent faillir à leurs devoirs respectifs…à ce jour, il n’en est pas le cas.

Chez eux, je ne compte pas le nombre de morts par suicide…époustouflant…quelque part, il y à bien un dysfonctionnement, une incompréhension, voir du je-m’en-foutisme, de la peur, de la crainte des étoilés du sommet suprême.

Aujourd’hui trop ces trop…..en l’espace de trois jours, une gendarmette tué, un chauffeur de bus matraqué par 5 pourritures qui ne respecte ni dieu, ni père.

Pas de quartier prison à vie avec aucune remise de peine.

12. Le mardi, juillet 7 2020, 16:13 par Anonyme

Merci ange pour ta plaidoirie……
Message d’un policier
Message de Tous les Policiers, à ceux qui ne savent rien !!!
À toi qui craches sur la Police.
À vous, petits bobos de la capitale et bien-pensants des centres villes, qui vous prenez pour les nouveaux prophètes de la morale quand vous n’êtes en réalité que de petits bas êtres voguant à voiles déployées dans les flots du prêt-à-penser.
À toi, jeunesse de France, qui ne réalise pas la médiocrité dans laquelle tu t’enfonces.
Qui, à l’appel du mot Culture, entends résonner l’écho des émissions de télé-réalité, des films de production Netflix pour décérébrés, investissant Hanouna, Vice et Konbini en qualité de maîtres à penser…
Toi qui surtout n’oserais ouvrir un livre de peur de te heurter à quelque chose de trop élevé.
> > Toi qui te sens justicier du Nouveau Monde, rabâchant sans cesse tes petites leçons de morale, teintées de théories abjectes, qui n’ont d’égales que le niveau intellectuel de ceux qui les transmettent.
Toi, confortablement installé à l’abri de toute violence, à l’abri du quotidien d’un policier, qui te ferait en un instant prendre conscience de la réalité de la vie. En t’y confrontant ne serait-ce que quelques minutes, ce qui serait déjà trop pour ton petit esprit aseptisé.
Toi…. Oui toi…!!!
Enfile mon uniforme de policier et monte dans un véhicule sérigraphié « Police », floqué de nos trois couleurs nationales et tu y découvriras une dure réalité….
Tu commenceras ta journée par devoir apposer un scellé sur le cercueil d’un nouveau-né. Cela s’appelle une vacation funéraire.
Ton café du matin prendra tout de suite un goût particulièrement amer
Mais ne te démonte pas, cela fait partie du quotidien et d’autres choses t’attendent…
Tu iras ensuite sur un accident de la route, et tu y verras un gamin de 18 ans, le crâne fracassé sur le tableau de bord, le corps si déformé que tu peineras à croire que ce n’est pas un mauvais rêve. Tu iras sonner, à l’heure du déjeuner, à la porte d’une famille heureuse, qui t’ouvrira avec un sourire se mélangeant aux effluves d’un repas préparé généreusement par l’amour d’une mère pour son foyer ; afin de leur annoncer qu’ils viennent de perdre l’être le plus cher à leurs yeux.
Tu feras face aux hurlements de douleurs de cette maman qui te tombera dans les bras, à la limite d’une hystérie humaine dont l’existence t’était jusque-là bien inconnue.
Tu repartiras et iras prendre ta pause déjeuner, devant malgré tout garder la tête haute et rester lucide, car d’autres gens comptent sur toi…
Un appel radio t’enverra récupérer une gamine violée dans une cave, te regardant avec des yeux dans lesquels brille une lueur mêlée de honte et d’humiliation, au reflet d’une âme vidée par la violence et l’inimaginable abomination qu’elle vient de subir.
Il te faudra trouver les mots pour lui apporter une once de chaleur qu’elle sera de toute façon incapable de recevoir…
Tu te dirigeras ensuite dans un bel immeuble, à la façade raffinée et à l’intérieur somptueux, frapper à la porte d’une personne âgée, dont les proches n’ont plus de nouvelles.
En pénétrant à l’intérieur, tu découvriras, au sol, le cadavre d’un homme de l’âge de ton grand-père, décédé dans la solitude la plus totale car délaissé par ceux qui l’entouraient, en état de décomposition avancée. Vision d’un corps que même les films d’horreur les plus crus n’osèrent jamais te montrer.
Les photos aux murs et les souvenirs en tout genre te feront parcourir malgré toi le fil de sa vie. Tu plongeras au jour de son mariage, verras les photos de ses enfants et petits-enfants, les anniversaires passés et multiples joies de sa vie, tout en étant l’unique et privilégié témoin de sa fin la plus triste.
Puis, sortant de l’immeuble, tu iras en soutien d’autres collègues, pris sous les projectiles de jeunes gamins de 15 ans. Tu sais, ces « chances pour la France », à la violence sans cesse légitimée par leur pauvreté et leur discrimination quotidienne.
Tu leur feras face, et te feras insulter, toi ainsi que toute ta famille, pour une raison que tu ignores, hormis le fait de représenter un pays pour lequel ils n’éprouvent que haine et désir de vengeance, mais dont les aides sociales leur assurent la tranquillité de la vie qu’ils n’auraient certainement pas dans le pays dont ils revendiquent leurs origines…
Des boules de pétanque et des machines à laver pleuvront des toits d’immeubles, manquant de te fracasser le crâne à la moindre inattention de ta part, t’assurant une mort certaine en cas d’impact soudain.
Tu prendras des crachats au visage, te réduisant à l’état d’animal pour ces jeunes qui n’hésiteront pas, lorsque l’occasion se présentera, à te brûler vif dans ton véhicule de service.
Tu tenteras malgré tout d’en interpeller un, avec la violence que cela implique et qui n’est que la seule réponse possible face à ce que tu reçois.
Ses amis te filmeront, hurlant d’un ton animal à la bavure policière et diffuseront la vidéo sur les réseaux sociaux, la laissant aux mains de tous les grands cerveaux de la fourmilière Facebook, Twitter, Instagram et j’en passe.
Tu rentreras le soir, chez toi, embrasseras ton mari ou ta femme et tes enfants avec ce soulagement quotidien de ne pas avoir fini la journée en service de réanimation ou au fond d’une housse mortuaire.
Tu allumeras ta télé et verras le gratin des personnalités de tous bords cracher sur ton travail, déblatérant leurs théories fumeuses de racisme et de violences policières.
Tu verras les multinationales de ce monde ne pas hésiter à propager ces messages pour en tirer l’argent d’un beurre qui n’a pour toi que cette lourde odeur de moisi putride.
Tu entendras une petite chanteuse bourgeoise se prenant pour une habitante de cité te dire que toi et tes collègues massacrent chaque jour des hommes et des femmes de couleurs lorsqu’ils se rendent à leur travail.
Alors, tu fermeras cet écran, et repenseras à la journée que tu viens de passer, revoyant chaque scène de ces longues dernières heures.
Une larme coulera, peut-être…
Mais demain matin, tu te réveilleras, et remettras ton uniforme que tu portes avec tant de fierté, car toi, policier de France, tu sais que tu exerces le plus beau métier du Monde et que tous ces petits esprits sont bien incapables de saisir toute la noblesse et la bonté qu’il demande. Le courage qu’il exige pour ne pas flancher.
Enfin, à vous tous, qui que vous soyez, qui vous permettez de lancer à nos visages vos horreurs, calomnies et mensonges en tout genre, sachez, que malgré votre mépris sans égal à notre égard, chacun d’entre nous, le jour venu, donnera volontiers sa vie pour la vôtre.
Car investis d’une mission que seuls des policiers ou policières sont capables de mener à terme, au prix d’un sacrifice humain qui ferait retomber sur vous, en pluie battante, toute la haine et le mépris que vous nous avez adressé.
Ce jour-là, croyez-moi, c’est bien honteux envers vous et reconnaissant envers nous que vous vous endormirez, sans danger, paisibles, dans votre linceul de paix, à la vie tranquille ayant pour éternelle dette l’ultime don de celle d’un policier anonyme.
Nous en avons MARRE !
Un policier parmi tant d’autres.

13. Le mardi, juillet 7 2020, 17:00 par augustin

Ces individus sont dangereux puisqu’ils ne risquent point la peine capitale…on est loin aussi du voleur de la miche de pain qui partait direct pour Cayenne.
On se demande si quelque part ils n’ont pas raison ....il y à eu la mort d’adama, la France à été mise mis en dessus-dessous malgré la loi de stricte sécurité du covid-19…. avec comme porte voix la sœur du délinquant…..une gueularde.
Grand monde dans les manifestations et soutiens à la famille traoré…. On s'indigne pour la mort d'un délinquant récidiviste….pas pour celle d'une gendarme ni de l’attaque du chauffeur de bus bayonnais qui est entre la vie et la mort…..
C’est le monde à l’envers….ou sont les manifestants ??? Reste-t-il des français ???

14. Le mercredi, juillet 8 2020, 07:00 par régis

La politique de l’autruche reste à l’identique que celle des années1960.
Rien ne change, les hommes oui, la mentalité est resté la même la soumission demeure, heureusement que certains n’ont pas failli à la traitrise et qui plus est, pour les survivant comme-moi se souviennent.
Qu’en pense cette fédération d’anciens combattants la FNACA de ce qui suit ?
Pour ceux qui ne le sauraient pas ou qui l'ont oublié, le FLN a tué 30.000 Jeunes Appelés Français entre 1954 et 1962
(10 par Jour pendant 8 Ans) et à l’époque il n’y avait Aucune Cérémonie aux Invalides.
Les Cercueils étaient transportés la nuit dans des camions bâchés pour ne pas choquer le bon Peuple gaulois !

A Saint-Ouen (93), Mairie Front de Gauche depuis 2008 les felouzes sont à l’honneur….Incroyable !!!!
Qui n’a pas encore compris que le PCF, la CGT et le Front de Gauche servent la Cause Islamiste,
Qu'en pensent les Anciens Combattants, les Anciens Harkis, les Rapatriés, les Familles des Soldats tués au Combat en Algérie ?
La situation pour nos gendarmes, policiers et agents territoriaux, conducteurs de bus ne changera jamais avec des lipettes soumis aux dictat de islam.

15. Le mercredi, juillet 8 2020, 16:26 par résistant

Après lecture de vos commentaires qui sont tous excellent…..Ben je dirais que nous avons la France et les élus que nous méritons…
critique sur Edouard Philippe est tant d’autres ils sont réélus haut la main…
à Marseille une fille d’un fellaga soutiens la nouvelle mairesse avec la crème marseillaise qui l‘accompagne pour aboutir sur le trône de Gaudin…..
Un petit cours de remise à niveau !
À 8 000 kilomètres de la métropole, Mayotte - 101ème département français à l’ouest de Madagascar : 230 000 habitants.
Plus de 50% des adultes sont des étrangers en situation irrégulière et parmi ces 50%, plus de la moitié sont des jeunes entre 20 et 30 ans.
Mayotte, département de tous les records :
* Le département français le plus jeune ! 50% de cette jeunesse émigre vers la métropole !
* Le département français fait partie de la Ligue Arabe et les écoliers vont dans les écoles coraniques l'après-midi apprendre les préceptes de la religion islamique et l'arabe. Il détient le record de la démographie : dix fois supérieur à celui de la métropole !
Mamoudzou, la plus grande ville de l’île, détient le record du nombre de maternités : 5 pour les 230 000 habitants de l’île et elles sont saturées avec plus de 12 000 naissances en 2017 (également record pour l’Europe) et 80% des mères en situation irrégulière.
Natalité en progression constante : 7 000 en 2014, 9 000 en 2015, 10 000 en 2016.
Record du nombre d’enfants par famille : CINQ !
Ces chiffres sont publiés par l’ARS (Agence Régionale de Santé)
Le personnel hospitalier s’est mis en grève au mois de mai dernier pour cause de saturation : 900 malades pour 300 lits.
Le seul département de France de religion musulmane : 95% de sa population !
Le seul département français qui autorise la polygamie et dont la population ne parle pas notre langue. Le seul département français où la loi est appliquée par des juges musulmans qui ordonnent les lois, l’instruction scolaire et l’éducation coranique et pourtant nous sommes en France !
Le département français détenant le record des expulsions, mais également des reconduites à la frontière : 20 000 en 2015 et cela arrange particulièrement la métropole, car ce chiffre, qui représente les ¾ des reconduites aux frontières, comptabilisées en France par le
ministère de l’immigration, sont des expulsions de l’île de Mayotte !
Record de l’immigration massive
Record également d’un territoire où la ville la plus importante se situe hors de ses frontières, puisqu’il s’agit de Marseille, avec plus de 50 000 comoriens !
Les femmes des pays proches, les Comores, Madagascar et les côtes africaines, viennent y accoucher afin que leurs enfants bénéficient de cet absurde « droit du sol » et de tous les avantages qui y sont liés, c’est-à-dire des prestations sociales nettement supérieures, y compris le « tonton Rémi » (RMI), que la « riche et généreuse » France dispense sans compter puisque alloué automatiquement.
Ce nouveau département français coûte chaque année 1 milliard 300 millions et ce chiffre officiel et non contesté, a été communiqué dans l’émission « C dans l’Air » sur France 2.
Leur reconduction aux frontières nous coûte annuellement 300 millions d’Euros.
Les « Mahorais » de souche n’en peuvent plus, n’en veulent plus. Ils multiplient les « décasages» (expulsions hors de leurs cases), et les accusent de viols, de vols, de violences, d’engorgement des hôpitaux et des écoles.
Cette colère ajoutée à un chômage de plus de 30%.
Sait-on pourquoi notre République avait instauré autrefois le « droit du sol » pour être français ? Uniquement pour obtenir en quantité de la « chair à canon » offerte à nos ennemis.
Mais aujourd’hui ce n’est plus le cas. Ce « droit du sol », que nous sommes les seuls à appliquer sans aucun contrôle, est une invitation à l’invasion uniquement pour raisons économiques et non pas par amour de notre pays. Il aura de graves conséquences surtout dans une période de crise où le chômage est devenu le principal fléau.
VIVE LA FRANCE.....
Dormez en paix braves gens ! tout va bien! Le bateau coule ….. !!!!

16. Le jeudi, juillet 9 2020, 07:03 par fernand

La politique….ras-le-bol
jean Castex, maire de Prades ( plus connue pour son festival Pablo Casals que par son haut fonctionnaire de maire), mais né à Vic Fezensac plus connue pour sa tauromachie, a déclaré avec son accent rocailleux de Gascon, tout en branlant du chef, " Je suis un gaulliste social."
C'est évidemment plus porteur que de se déclarer émule de d'Artagnan, mort au siège de Maestricht, signe de mauvais augure.
Le "gaullisme", comme toutes les sectes, dégénère en sous marques.
Le "social" est porteur.
Ce qualificatif ne mange pas de pain et permet de se garder à gauche.
On gomme ainsi le "coup d'état permanent" dénoncé par Mitterrand.
Sans le dire, il diabolise le "gaullisme anti social" , celui de Zemmour, que nos Enarques voudraient oublier.
le "gaullisme chrétien", celui de Mauriac, a disparu: il occultait les massacres du camp de Thiaroie du 1er décembre 1944, la répression de Sétif en mai 1945, le parjure de 1962 et les morts du 26 mars à Alger ou du 5 juillet à Oran, l'abandon des Harkis et de nos soldats prisonniers du FLN. Le gaullisme "guerrier" de Montcornet enfonce la fuite à Baden dans un oubli commode.
Le gaullisme "visionnaire" encense la Constitution de 1968, socle de béton de la 5ème, qui a été réformée 24 fois, émasculée par le quinquennat et les prétentions du Conseil Constitutionnel qui outrepasse la volonté populaire.
Depuis 80 ans , la France de Clovis, Robespierre, Bonaparte et Clemenceau est "gaulliste", même Marine et son père.
Bonne occasion de relire le livre prophétique du premier (ou presque) à avoir rejoint De Gaulle à Londres, l'Amiral Muselier qui créa la Croix de Lorraine: "De Gaulle contre le gaullisme" (1946)

17. Le jeudi, juillet 9 2020, 12:39 par eric

6000 personnes vêtues à une marche en hommage au chauffeur de bus violemment agressé à Bayonne.
Qui sont les coupables ? pour avoir de tels comportement il fau avoir traversé la méditerranée à la nage…..on ressent que c'est pas la même éducation et la même culture que la notre…..
Quand je pense au foin, foin que nous avons eu avec l’affaire « Traoré » et plus particulièrement la haine qui est sortie de la bouche de la « frangine » !!! Pauvre France.
On tue une gendarme, on agresse à mort un chauffeur de bus…..pour les deux familles, un monde s’écroule et qui plus est ; on n’entend pas les politiques…ils pensent certainement à2022.

18. Le jeudi, juillet 9 2020, 14:20 par vidal

A ce jour que je ne sache aucune manifestation de soutien à la famille de cette petite de 25 ans et aux militaires de la gendarmerie…..
Encore moins de la populace récalcitrante que nous connaissons, encore moins des associations gauchistes antimilitaire, et le je m’en tape de certains élus et médias.
De 1954 à 1962 le contingent français, les hommes de carrières ont connu-çà….les français étaient dans une indifférence complète….
Aucune tracasserie pour les familles amputées d’un fils, d’un mari….
Aucune pensée pour les nombreux blessés et disparus et traumatisé….
Je soutien les parents de cette fille, je soutien la famille du chauffeur de bus de Bayonne, je condamne tous les cons que nous avons en France y compris les carpettes de l'état.

19. Le jeudi, juillet 9 2020, 15:04 par Danielle

Mélanie Lemée, a été décorée de la Légion d'honneur…çà fait une belle jambe aux parents qui regarderons cette belle médaille que beaucoup possède et qui ne rendra pas la vie, ni la justice.

20. Le jeudi, juillet 9 2020, 15:50 par ange

Dans le Gard, cinq Maghrébins condamnés pour une vingtaine d’attaques violentes d’automobilistes……

Originaires d’une cité sensible de Nîmes, ont été condamnés hier par un tribunal correctionnel à des peines de 3 à 9 ans de prison dans l’affaire des “pirates de l’autoroute”.

Ces cinq “jeunes”, âgés de 26 à 29 ans avaient écumé les autoroutes A7 et A9 pendant l’été 2017, agressant avec une grande violence les conducteurs de luxueuses berlines pour les dépouiller de leurs biens après les avoir tabassés.

Au moins 24 victimes avaient été dénombrées. Lotfy Boussouak, Rochdi Benjeddou, Abdelaziz Berrada, Youness El Asri et Madhi Karroum comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Nîmes (Gard), accusés d’être les membres du gang des “pirates de l’autoroute” qui avait défrayé la chronique durant l’été 2017 dans le sud de la France.Cet été-là, dans le Gard et les départements voisins, les autoroutes A7 et A9, avaient été le théâtre de très violentes attaques d’automobilistes, conduisant des voitures haut de gamme, par une équipe de braqueurs armés et sans scrupules.

La bande repérait ses proies sur les aires de repos avant de les tabasser à coups de barres de fer ou d’extincteurs et de se faire remettre leurs biens de valeur et souvent leurs véhicules.

Certaines attaques avaient eu lieu directement sur les voies de circulations où les accusés venaient percuter le véhicule ciblé avant de passer à tabac les occupants pour ensuite les délester de leur argent et de leurs objets de valeurs sous la menace d’armes.

Pas moins de 24 victimes, pour beaucoup étrangères, avaient été recensées par les enquêteurs. Aucune d’elles n’a souhaité être présente à l’audience pour témoigner. Toutes les victimes ont été décrites comme “tétanisées et terrorisées” à la suite des agressions.

Les prévenus, âgés de 26 à 29 ans, et originaires du quartier très sensible du Mas de Mingue, à Nîmes, ont, pour la plupart, contesté les faits et même tenté d’apitoyer les magistrats en prétextant que la société ne leur a jamais donné leur chance.

L’un d’eux, LoftyBoussouak, le meneur du gang, avait été interpellé en juillet 2019 dans une ferme isolée du Gard, après six mois de cavale.

En effet, le 28 janvier 2019, un commando armé l’avait fait évader du palais de justice de Tarascon (Bouches-du-Rhône) après avoir fait feu sur son escorte.

L’homme sera jugé prochainement pour ces faits. Malgré les réquisition du procureur de la république qui réclamait jusqu’à 15 ans de prison pour certains des accusés, les cinq hommes ont été condamnés à des peines de 3 à 9 ans de détention pour notamment vols avec armes et avec violences et association de malfaiteurs en récidive. Source: AFP/Ouest-

Petite réflexion personnelle……Tous les Musulmans ne sont pas terroristes; Mais tous les terroristes sont Musulmans.

Tous les Maghrébins ne sont pas des racailles...Mais toutes les racailles sont Maghrébines.

21. Le vendredi, juillet 10 2020, 06:53 par fouineur

À cet instant même débute la cérémonie d’hommage rendue par le ministre de l’intérieur à la gendarme Mélanie LEMEE, affectée à la brigade de proximité d’Aiguillon, décédée le 4 juillet dernier des suites de ses blessures, après avoir été percutée par un véhicule.
Mélanie LEMEE était affectée à la brigade de proximité d’Aiguillon depuis le 4 juillet 2016.
Le samedi 4 juillet 2020, la brigade de proximité d'Aiguillon se met en interception sur la D813, à hauteur de l'entrée de la commune de Port-Sainte-Marie dans le département de Lot-et-Garonne, pour immobiliser un automobiliste en fuite. Arrivant à leur niveau, le fugitif essaie d'éviter l’obstacle mis en place par la gendarme Mélanie LEMEE et la percute à vive allure.
Mélanie LEMEE est décédée des suites de ses blessures le 4 juillet 2020.
Mélanie LEMEE a été nommée chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur et citée à l’ordre de la Nation, et la médaille militaire lui est concédée.
La médaille de la sécurité intérieure - échelon or – et la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze lui ont été décernées à titre posthume.
Elle a été promue major à titre exceptionnel.
Je vous demande de vous associer à cet hommage, rendu au même moment dans tous les services du ministère de l’intérieur, en respectant une minute de silence.

22. Le vendredi, juillet 10 2020, 13:02 par H.D

le pire est devant s’il n’est pas déjà trop tard..
C’est une sorte de pansement appliqué sans désinfection sur des blessures purulentes qui continuent à nous faire crever.

23. Le vendredi, juillet 10 2020, 14:26 par fouineur

l' AGRIF

Mais pourquoi donc les médias ne nous disent-ils rien de Yacine, même pas son nom, Le meurtrier de la jeune gendarme Mélanie Lemée de Port Sainte Marie ?
Pourquoi rien non plus, même pas son nom, de Mohamed le lyncheur principal de Philippe Monguillot, le conducteur de car de Bayonne ?
Pourquoi, sur ces deux drames, pas le millionième de l’indignation médiatique régulièrement réanimée sur le décès il y a quatre ans d’Adama Traoré ?
Pourquoi ce silence total d’Assa Traoré et de sa ligue antiraciste sur les morts de Mélanie et de Philippe ?
Serait-ce que parce que ce ne sont que des blancs ?

24. Le samedi, juillet 11 2020, 11:05 par fernand

Cette semaine Philippe, Mélanie et Thomas ont perdu la vie.

- Philippe 59, ans, frappé à la tête, à refusé la montée dans son bus d'hommes sans masque qui n'avaient pas payé.

- Mélanie, 25 ans, s'est fait percuter lors d'un contrôle routier par un conducteur qui conduisait sans permis, sous l'emprise de stupéfiants en possession de 165g de cocaïne.

- Thomas, 23 ans, poignardé à mort à Sarcelles par un homme sorti depuis peu de prison !

Aucune émeute ni pillage ni racailles indigénistes ni la peste rouge.

Aucun genou à terre ni tee-shirt au marquage revendicatif ?

Zut ! ils étaient blancs sans casier judiciaire, pas délinquants comme Traoré.

( Le tueur de la Gendarme s'appelle Yacine.... et ceux du conducteur de bus sont Mohamed A, Mohamed C, Moussa B et Selim Z .....

Tiens donc ; là il y a amalgame, non ????? )

Donc ils n'intéressent pas nos gauchistes professionnels ni la bien-pensance ambiante.